top of page

Première fête professionnelle d’un travailleur d’exception : Olivier!

Dernière mise à jour : 18 août 2023


À Intégration TSA, l’équipe offre une formation adaptée aux besoins des personnes autistes pour leur ouvrir des possibilités professionnelles. Fin juillet, nous avons eu la chance de rencontrer Olivier et ses parents Suzanne et François pour souligner son tout premier anniversaire en tant que travailleur dans une entreprise : Les Éditions Passe-Temps.



Remontons la rivière

Enfant, les amis d’Olivier adoraient jouer avec lui, car il réinventait les règles des jeux pour les rendre plus amusants. Au secondaire, il est confronté au moment où il ne peut plus poursuivre sa scolarité dans les stages, car ceux-ci ne sont pas accompagnés. Coup difficile pour la famille qui se retrouve sans ressource pour atteindre leur objectif, qu’Olivier soit un travailleur autonome.


Puis, Intégration TSA est arrivé à leur rencontre comme la solution pour le parcours scolaire d’Olivier. Des stages aux Éditions Passe-Temps, il en a fait accompagné par des intervenantes. Une fois la formation complétée, Olivier a obtenu la mention travailleur d’exception d’ITSA.


Durant la descente

« La pandémie l’a vraiment aidé à voir le travail de manière plus concrète. Avant c’était abstrait, mais avec le télétravail nous étions à la maison au sous-sol pour travailler. Ça lui a fait voir, c’est quoi un travail. Ensuite, il nous disait qu’il voulait devenir un employé! », précise son père.

Intégration TSA lui a permis de développer son autonomie et sa prise d’initiatives. Maintenant, il n’a plus besoin des outils (time timer, gabarit de tâches, etc.) Ses méthodes de travail lui servent aussi dans la vie quotidienne, par exemple, il compte par segment. « Il planifie ses semaines tout seul, il prépare ses lunchs lui-même sans qu’on lui rappelle, il fait son lavage. Il est très méthodique et quand il fait quelque chose c’est à la perfection. Par exemple, quand on fait le ménage, il vient nous aider de son plein gré et ce qu’il fait c’est la perfection. », raconte son père.


Sa mère ajoute : « Depuis l’école, nous visons qu’il travaille. Nous voulions lui trouver un milieu où il pourrait avoir des résultats valorisants. Un an en entreprise, c’est de la fierté pour nous! Il a pris beaucoup de confiance. Par exemple, au début quand il manquait de matériel il était plus timide de le dire, maintenant, il le dit tout de suite. »


Aujourd’hui dans l’océan de possibilités

Depuis un an, Olivier travaille 3 journées, pour un total d’environ 20 heures par semaine. Principalement, il assemble les jeux de société et le matériel pédagogique, surtout de la collection Placote dont il retient presque tous les noms. Sa créativité, sa minutie et ses méthodes lui permettent de créer des jeux, comme une Timeline retraçant des histoires de navire depuis 1800.


Chaque matin, Olivier quitte la maison pour son emploi en l’appelant « La porte du paradis, ça décrit exactement son ressenti », mentionne ses parents. Cet été, il a même eu droit à ses premières vacances payées avec son ancienneté, et ça c’est une grande réussite. Sa mère précise que Olivier « voulait aller travailler cette semaine, il ne comprenait pas pourquoi il était payé pour ne rien faire. Il a fallu lui expliquer que c’était lui qui s’est payé ses propres vacances puisque sur chacune de ses paies, un montant est prélevé et mis de côté pour plus tard payer ses 2 semaines de vacances. »


François et Suzanne poursuivent leur implication auprès d’Intégration TSA, par exemple en assistant à l’Assemblée générale annuelle et en faisant des dons : « c’est important pour lui et pour nous! », répond François. « C’est grâce à vous! Pour nous, c’est le juste retour et la façon de vous remercier. » précise Suzanne.


D’ailleurs, Olivier, François et Suzanne tiennent à remercier les intervenantes, mais surtout Julie Lahaye, directrice générale, qui permet par son dévouement de rendre tout ça possible.


Comments


bottom of page